ABOUT

(English below)

Daphné Hejebri (1994) est une compositrice française. Alors qu’elle poursuivait de sérieuses études de violon, elle s’oriente à l’âge de 15 ans vers la composition et suit l’enseignement d’Arnaud Petit au Conservatoire de Grenoble. Elle obtient alors un DEM de Composition mention Très Bien à l’unanimité qui fut récompensé par le Prix de la SACEM en juin 2014. Elle suit ensuite l’enseignement de Philippe Manoury et de Daniel D’Adamo à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg (HEAR) où elle obtient une Licence de composition mention Très Bien. Elle termine actuellement son Master de composition sous la direction de Philippe Leroux à l’Université McGill de Montréal, où elle a été lauréate de la “Max Stern Fellow-Music Scholarship”.

Multi-instrumentiste, curieuse et avide depuis son plus jeune âge d’explorer et comprendre des horizons musicaux très différents, Daphné Hejebri écrit une musique qui se veut en perpétuelle recherche d’un langage reflétant au mieux sa pensée à la croisée de la structure et de l’intuition. Elle s’intéresse tout particulièrement à la musique électro-acoustique et mixte (en temps réel et/ou en temps différé), qu’elle a étudiée avec Tom Mays pendant 3 ans lors de son cursus à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg. Elle y retrouve alors un parfait équilibre entre ces deux notions - structure et d’intuition - et se permet d’explorer et d’approfondir la relation ambiguë qui s’en dégage. En parallèle, Daphné Hejebri éprouve un intérêt certain pour les arts visuels et digitaux ; elle aimerait créer une passerelle entre son savoir de musicienne expérimentale et des arts récents - comme le jeu vidéo - qui offrent, selon elle, un potentiel immense d’exploration et de recherche en matière d’univers sonore.

Sa musique est jouée en Europe et en Amérique du Nord essentiellement, et a notamment été programmée dans plusieurs festivals de renom tels que le festival MUSICA (France) en 2015, 2016 et 2017, le festival international de musique électro-acoustique “Résonnances Electriques” (France) en 2017, le festival EVIMUS (Allemagne) en 2018. Elle a également eu l’opportunité de collaborer avec le renommé Quatuor Diotima qui créa sa pièce “Systema”, l’ensemble New-Yorkais TAK, le McGill Contemporary Ensemble pour qui elle fut compositrice en résidence, le Quatuor AVENA ainsi que d’autres ensembles.

Elle devient membre en 2018 du Collectif de compositeurs TESSELAT qui regroupe 10 compositeurs de nationalités et d’horizons différents afin de créer un réseau assez vaste pour promouvoir, produire et diffuser largement la musique d’aujourd’hui. Leur concert d’inauguration eut lieu à New-York en Octobre 2018, et plusieurs autres projets sont déjà en préparation notamment pour des concerts à New-York, au Japon et en France.

Daphné Hejebri (1994) is a French composer. At 15, while she was studying the violin, she entered Arnaud Petit’s Composition class at the Grenoble Music Academy. She got a 1st Prize with Honours in Composition which was awarded the 2014 SACEM Prize. She then followed the teachings of Philippe Manoury and Daniel D’Adamo at the Superior Academy of Music in Strasbourg (HEAR) where she obtained a BA in Composition with Honours. She is currently preparing a Master’s degree at McGill University in Montreal under the supervision of Philippe Leroux. She was awarded the Max Stern Fellow-Music Scholarship.

 

As Daphné Hejebri is a multi-instrumentalist, she has always been eager to discover and experiment various musical universes. Her music conveys her ongoing search for a musical language that would best echo her creational thinking, being at a crossroads of structure and intuition. She is particularly interested in electro-acoustic and mixed music (in real time and/or deferred time) that she studied for 3 years with Tom Mays at the HEAR in Strasbourg. Through this music she can best find a balance between those two notions – structure and intuition – and can explore and deepen their underlying ambiguity. In parallel, Daphné Hejebri is getting more and more interested in visual and digital arts. She would like to associate her knowledge in experimental contemporary music with recent visual arts- such as video games – which offer a rich potential of research in the field of sound universe.

 

Her music has been mostly played in Europe and North America and was programmed in famous contemporary music festivals such as MUSICA (France) in 2015, 2016 and 2017, electro-acoustic music festivals like Résonnances électriques (France) in 2017 or EVIMUS (Germany) in 2018. She also had the opportunity to work with the DIOTIMA String Quartet which premiered her piece “Systema”, the New York TAK ensemble, the McGill Contemporary Music Ensemble for which she was composer in residence, the AVENA Quartet and other ensembles.

 

Since 2018 she has been a member of the TESSELAT Composers Collective which gathers 10 composers from all around the world and different musical backgrounds in order to promote and spread today’s music. Their inaugural concert took place in New York in October 2018 and future projects are being scheduled in the USA (New York), Japan and France.